Les échecs sont-ils un sport ?

mercredi 2 janvier 2008
par  FREDO
popularité : 100%

J’ai assisté vers la fin de l’année 2007 avec un membre du comité directeur de la ligue à un repas qui réunissait les dirigeants du mouvement sportif de notre région. Pas mal de disciplines étaient représentées (Judo, Samba, Roller, Aikido, etc...). Je me mis a discuter avec mon voisin de table qui m’a demandé quel sport je représentais. Je lui ai donc répondu très naturellement "les échecs ! ".

- "ah bon ? c’est un sport ? On m’a toujours dit lorsque j’étais petit que le sport, c’était une activitée physique !"

- "Pas seulement physique monsieur, pas seulement" lui répondis-je...

Pour reprendre la définition de wikipédia sur le Sport :

« Le sport est un terme définissant un grand nombre d’exercices, physiques voire intellectuels de loisir. Les sports s’exercent sous forme de jeux individuels ou collectifs pouvant donner lieu à des compétitions. »

Qu’est-ce que le sport ?

« Le terme de "Sport" a pour racine le mot de vieux français desport qui signifie “ divertissement, plaisir physique ou de l’esprit” . En traversant la Manche, desport se mue en sport et évacue de son champ la notion générale de loisirs pour se concentrer sur les seules activités physiques. La langue allemande admet le terme sport et sa définition anglaise en 1831 ; la France en fait usage pour la première fois dès 1828. Ainsi, depuis lors, le sport n’englobe plus les divers jeux de société ou jeux de l’esprit qui faisaient la joie d’un Gargantua. La multiplication des sports, qui ne date pas d’hier, pose problème à certains. »

  1. Les échecs sont articulés par une structure associative similaire à tous sports : Une Fédération (la FFE), des ligues régionales, des comités départementaux, des clubs !
  1. De nombreuses compétitions sont organisées tout au long de l’année (voir par exemple lecalendrier des manifestations de notre ligue)

- compétitions individuelles :

    • opens à cadence normale ou rapide organisés en général par les clubs
    • les marathons
    • championnats départementaux
    • championnats de France

      - compétitions par équipes :
    • par catégories
      • championnats jeunes (phase départementale, régionale ou nationale)
      • interclubs jeunes (nationale 1,2,3 jeunes)
      • les championnats scolaires (les joueurs représentent leurs écoles, collèges ou lycées)

L’esprit d’équipe est un élément à prendre en considération ; une équipe peut changer de division l’année suivante en fonction des résultats obtenus à la fin de la saison.

- par niveau

      • interclubs (régionale 1,2, nationale 4,3,2,1 et top 16)
      • coupe JC Loubatière (réservé aux joueurs de moins de 1700 Elo)
      • coupe 2000 (réservé aux joueurs de moins de 2000 Elo)

- ouvert à tous les joueurs licenciés :

      • coupe de France/coupe de la Ligue
  1. dans tous les niveaux de l’organisation, il existe des commissions ou responsables chargés de veiller au bon fonctionnement de l’ensemble des initiatives :
    • au niveau de la fédération
      • gestion des licences
      • correspondants scolaires, académiques, de compétitions, de clubs etc...
      • commissions de discipline,
      • commissions d’arbitrage,
    • au niveau des ligues
    • au niveau des clubs et CDJE
  1. Les échecs ont été reconnu sport par le ministère au début de l’année 2000 après un combat pendant plusieurs années des instances dirigeantes de la Fédération française des échecs.
  1. les cadences de jeux (on limite le temps de réflexion des joueurs à l’aide de pendules) dans les compétitions la cadence habituelle adopté est le plus souvent :
    • - 40 coups 2h+ 1h KO.
    • cadence Fisher : 1 h 30 min par joueur + 30 secondes par coup

Ce qui fait que dans le premier cas, la partie peut durer au maximum 6 heures de jeux !!
Elle peut dépasser les 6 heures de jeux dans le second cas si la partie continue au delà de 60 coups. Il faut de l’ endurance  !! une bonne préparation physique et hygiène de vie aide à accroitre les performances du joueur.

  1. l’expérience : Plus on joue aux échecs, mieux on sait jouer ! Enfin, en principe [1]... car on retient souvent ses propres erreurs en rejouant sa partie, donc comprendre ce qu’il faut éviter de faire pour le prochain match ! :) - Effort de mémorisation et d’ anticipation -
  1. la préparation : Eh oui, on bon joueur d’Echecs se prépare avant de jouer sa partie en compétition. En effet, dans les blancs, il est souhaitable de se préparer contre son adversaire du jour en étudiant son ouverture de jeu. Un mauvais choix dans le developpement de ses pièces dans le début du jeu peut compromettre le résultat de toute la partie ! Il y a donc un effort d’apprentissage à faire.
  1. le calcul des variantes est très important ; souvent on réfléchit de cette manière : si je joue ça, il répond ça et dans ce cas je lui plante une belle fourchette...
    En pratique, cela donne ceci :

- "bon, je joue ce coup, il est puissant et formidable... ah je suis trop fort"

entre-temps, l’adversaire joue son coup et notre propre discours change quelque peu ...

- "aarrgh !, j’avais pas vu ça... quel idiot je suis, j’étais gagnant et maintenant je suis en train de perdre !! grrr "

On vois bien donc qu’il est important de bien calculer les variantes, le plus loin possible et surtout sans en oublier. On sera d’autant plus efficace que l’on ne calcule pas plusieurs fois la même branche - Il faut donc de la méthode - on peut par exemple s’inspirer de la méthode d’analyse LAJC (Lister, Analyser, Juger, Comparer) du MI sébastien LUCE.


[1bien que parfois des joueurs pratiquent le jeu depuis fort longtemps sans arriver à progresser et restent des mazettes :(


Commentaires  forum ferme

Logo de Yves
lundi 14 janvier 2008 à 21h00 - par  Yves

Bel article Frédéric !

Brèves

Variation >2700 ELO

mardi 26 juillet 2016

Michel Grezels promu responsable de la commission scolaire de la LMPE

samedi 18 septembre 2010

Le bureau de la LMPE s’est réuni LE 11/09/2010 à Moissac avec les deux nouveaux responsables jeunes et scolaire :
- Denis Nouvel devient le président de la commission jeunes
- Michel Grezels devient le responsable scolaire au sein de cette commission.

Il n’y a donc plus qu’une commission jeunes qui traitera à la fois des activités jeunes et scolaires, nous verrons dans un second temps si l’activité scolaire justifie une commission à part.

Les membres de cette commission jeunes et scolaire vont être renouvelés. Sont proposés d’office mais doivent confirmer tous les responsables jeunes et scolaire des départements. Que chacun qui souhaite apporter sa contribution à la commission jeunes se signale auprès de Denis Nouvel : denis.nouvel (at) lmpe.org.
Le Comité Directeur validera les membres de cette commission lors de sa réunion du vendredi 1 octobre.

Cette commission se réunira ensuite très rapidement, le jeudi 7 octobre au CROS (Comité Régional Olympique et Sportif), 7 rue André Citroën, 31130 Balma.

Les membres de la commission et les responsables jeunes et scolaires de chaque CDJE disposent d’un forum privé de débat sur le forum de la Ligue.

Il faut également remercier Louis Beaurain et Yves Maraval pour le travail effectué ces dernières années, et souhaitons bonne chance et un travail fructueux à Denis et Michel dans cette nouvelle responsabilité.