SCID Vs. PC

mercredi 14 mars 2012
par  FREDO
popularité : 6%

Introduction

Cet article fait suite au précédent volet consacré au logiciel SCID et à pour but de compléter celui-ci et de mettre en lumière les évolutions qui ont été mis en place depuis le précédent article. Nous ne revenons donc pas sur ce qui a été précédemment énoncé.

Présentation

Scid a connu différents niveaux de développement depuis son début. Créé d’abord par Shane Hudson , et ensuite maintenu par Pascal Georges , Steven Atkinson propose un Fork (une autre branche) du logiciel de gestion de base de données d’Échecs SCID dénommé SCID Vs. PC depuis le mois de juin 2009 et qui a pour but de l’enrichir en fonctionnalité et d’ôter les divers bugs qui ont résisté aux précédentes versions.

Organiser des tournois de modules

L’intitulé de cette version le laissait penser (Vs.PC), c’est en fait une réalité ; il est possible d’organiser des tournois de modules en cliquant sur l’onglet jouer>Tournament et devient donc une véritable GUI.

Au préalable, on aura pris soin d’ajouter des modules via l’onglet Outils>moteur d’analyse. On sait de plus maintenant d’un seul coup d’œil s’ils ont un protocole de type UCI ou Winboard.

Mon avis personnel  : L’organisation des tournois avec cette commande fonctionne très bien. Cependant, je lui préfère encore le freeware Arena ou les produits commerciaux Chessbase qui ont de loin, une interface plus aboutie et plus fonctionnelle... mais c’est un bon début. J’ai vu que les prochaines versions vont améliorer cette fonctionnalité.

D’un format de fichier à un autre

L’extension .pgn est devenu un standard et s’impose à tous en ce qui concerne les fichiers textes contenants des parties d’échecs. (bases de données).

SCID vs. PC est capable de lire ou ouvrir des fichiers de ce type d’extension mais ne permet pas de modifier cette base de donnée (par exemple, pour y ajouter de nouvelles variantes ou y apporter des annotations). Pour cela, il est nécessaire d’ouvrir une base au format SCID et d’y insérer toutes les parties, et cela se fait facilement.

- Ouvrez d’abord la fenêtre de liste de partie, si cela n’est pas déjà fait.
- onglet fenêtre>liste de parties car toutes les bases de données ouvertes s’affichent sous cette fenêtre.
- créez une nouvelle base SCID, onglet ficher>nouvelle..., puis nommez votre fichier comme vous le souhaitez et enregistrer.
- Ouvrez votre fichier .PGN onglet fichier>ouvrir... et aller chercher votre fichier.

A présent, vous avez vos deux bases de données ouvertes ; votre fichier PGN et votre fichier SCID vide...

Il suffit à présent de faire un cliquer-déposer de votre base PGN vers votre base SCID, et le tour est joué ;-)

Un format de fichier amaigri

L’illustration suivante parle d’elle même :

- une base de donnée contenant 360594 parties au format pgn pèse environ 230 Méga-octet.
- Cette même base (avec ces même parties) pèse, en tenant compte des 3 fichiers SCID environ 48 Mo, c’est à dire environ 4,5 à 5 fois moins ! et une accessibilité beaucoup plus rapide à l’ouverture...

Une interface interchangeable à souhait

Rien de plus frustrant à chaque ouverture du logiciel que de devoir aligner les fenêtres à sa guise. Je ne sais pas ce qu’il en est à propos des autres OS (Mac, Linux,...) mais sous Windows il existe une astuce...

Dans l’onglet, option>démarrage, il suffira de cocher les fenêtres qui doivent s’ouvrir à chaque démarrage du programme. Vous les alignez selon vos goûts une fois pour toute et ensuite option>sauver les options ! au redémarrage de SCID vous devez retrouver la disposition de celles-ci comme vous l’avez définie...

Un arbre d’ouverture

Comme son nom l’indique, l’arbre d’ouverture permet d’afficher des statistiques d’une base de donnée (au format .si4) pour une position donnée.

via le menu fichier>ouvrir base dans arbre...

D’un seul coup d’œil, on voit la fréquence des ouvertures, le score blancs/noirs des parties issus d’une ouverture donnée, la moyenne Elo des joueurs et leur performance, l’année moyenne des parties de la base et enfin la proportion de nulle.
En fin d’ouverture, on pourra par exemple lors d’une analyse de partie insérer une ou plusieurs parties issus de l’arbre directement dans la partie comme variante !

Améliorer votre qualité d’Analyse personnelle d’une position

SCID vs.PC propose, pour une position donnée de vous faire chercher toutes les variantes possibles de tête et de vous proposer ensuite une correction à partir de l’analyse d’un module de votre choix, et on nomme cela Exercice Stoyko (Stoyko Exercises in english).

via l’option jouer>entrainement>calcul de variantes

Cette méthode a été proposée par le Grand-Maître International KOTOV permet de structurer sa façon d’analyser les branches des variantes...

Un résumé de cet exercice :

- 1) Trouver une position assez compliquée
- 2) Prendre un stylo/crayon et du papier
- 3) Vous avez un temps illimité
- 4) Écrivez chaque variante (pertinente) aussi profondément que vous pouvez le voir, en veillant à inclure une évaluation à la fin de la ligne. Cela devra probablement inclure des dizaines de variantes et de plusieurs premiers coups candidats. Les évaluations peuvent être noté comme vous souhaitez :

    • a) comme le font les modules sur ordinateur (en pions, comme + 0,3)
    • b) évaluation traditionnelle ( avec =, + / =, etc)
    • c) annoté d’une phrase simple (« Les blancs sont un peu mieux")
      - 5) A la fin de l’analyse des variantes, indiquez quel coup vous joueriez et la variante principale que vous suivriez si vous êtes le joueur.
      - 6) Lorsque vous avez terminé, passez en revue chaque ligne de votre évaluation avec un fort joueur et/ou un ordinateur.
      - Vérifiez ensuite :
    • a) Les lignes de jeux/coups que vous devriez avoir analysé mais manqué.
    • b) Toute les erreurs dans la visualisation mentale du jeu (pièces gardés en mémoire mais déjà échangées, etc)
    • c) Toutes les lignes où vous avez arrêté l’analyse trop tôt, provoquant ainsi une grosse erreur dans l’évaluation (des erreurs de quiescence)
    • d) Toute erreur flagrante dans l’évaluation d’un position des grandes lignes.
    • e) Parmi ce qui est ci-dessus, toutes les raisons qui vous ont incité à faire le mauvais choix, etc...

Echecs par correspondance

via le menu jouer>échecs par correspondance...
Je n’ai pas testé cette fonctionnalité.

Je vous laisse le soin de découvrir les autres outils qui n’ont pas été encore abordés ici...


Brèves

Championnat jeunes 2018

dimanche 25 février

A St Sernin sur Rance, Vadim Breton se qualifie pour le championnat de France jeunes. Il termine à la 4ème place des benjamins. http://echecs-occitanie.com/spip.php?article382&mode=AF

Les Jeunes qualifiés en NIII !

mercredi 14 décembre 2016

Dimanche 11 décembre 2016, aux interclubs jeunes à Leguevin, notre équipe a gagné un match et fait match nul aux deux autres.

L’équipe composée de Xavier, Vadim, Aurélie et Titouan termine 8ème et se qualifie pour la N3. A noter que Xavier et Vadim ont gagné toutes leurs parties.

Sur le Web : Site de la LMPE

Championnat jeunes

lundi 5 décembre 2016

Xavier, Vadim et Martin trois champions du Tarn et Garonne
Lire l’article

Coupe Loubatière

lundi 5 décembre 2016

Le club qualifié pour la phase régionale de la coupe Loubatière
Lire l’article

Sur le Web : Coupe Loubatière

Tournoi interne 2016-2017

lundi 5 décembre 2016

C’est reparti pour le tournoi interne : 1 partie par mois de novembre à mai
Lire l’article

Jouez contre Friz !

mercredi 7 septembre 2016